Containers maritimes, aspects de sécurité:

Les containers maritimes représentent la partie majoritaire de tous les transports mondiaux. Vu, le grand nombre d’acteurs affectés, il n’est pas évident de gérer leur contenu ou leur changement de marchandise en cours de route. Le chargement des navires en fonction du risque de leur charge (inflammable, sensible à la température, toxique) ainsi que la détection de marchandises de contrebande ou explosifs en sont les raisons principales.

Il n’est pas possible aujourd’hui de vérifier à 100% la masse gigantesque de containers qui parcourent les ports internationaux et il faut se contenter de quelques échantillons. Le scan à rayon X ne rentre pas assez profondément dans la matière et ainsi une garantie ne pourra pas être donnée concernant la présence de marchandises trafiquées à l’intérieur des containers. Le temps de mesure pose encore un autre problème.

La Commission Européenne met à disposition des fonds conséquents pour aider la recherche à ce sujet. Actuellement, il n’existe pas encore de solution satisfaisante sur le marché mondial. La grandeur des containers ainsi que la grande profondeur à pénétrer posent problèmes aux technologies classiques.

Le générateur de neutrons de NSD-GRADEL-FUSION peut être rallongé jusqu’à la longueur d’un container de 40 pieds. Ainsi, il sera pour la première fois possible de mesurer un container en quelques secondes. Ce temps suffira afin de donner une empreinte digitale « Fingerprint » du container avec son contenu qui est unique. A son arrivée dans un autre port, une mesure de contrôle identique sera réalisée à nouveau et une comparaison des deux empreintes digitales confirmera s’il y a eu des changements entre les deux et s’il y a un risque de trouver des marchandises défendues. Le cas échéant, le container pourra être mesuré dans une zone de quarantaine, et si le doute se confirme, la douane devra alors ouvrir le container.

Les autorités américaines (DHS: Department of Homeland Security) ont déposé une loi qui prévoit de scanner à partir de 2012, 100% des containers rentrant dans le pays.

Il est imaginable de scanner un container pendant le déchargement avec des grues automatiques (sans avoir à utiliser de personnel), ou lorsque les containers passent à travers un tunnel. A côté de la mesure technique, il existe également le challenge de la logistique à surmonter.

container-port

Exemples de marchandises représentant un intérêt à être détectées:

  • Déchets illégales
  • Marchandises à risques qui peuvent provoquer des accidents en cas de mauvais empilement (coût et prime d’assurances)
  • Substances chimiques, toxiques

Marchandise de contrebande:

  • Pour éviter les taxes de dédouanement
  • Drogues
  • Armes
  • Immigrants

Biens à caractère terroriste :

  • Explosifs
  • Armes de destruction de masse
  • Nuclides, matière fissile

Le besoin de contrôle et de sécurité des marchandises exportées et importées est une priorité absolue en Amérique et en Europe.

Le trafic mondial de containers est en croissance permanente. En 2005, il s’agissait de 85 Millions de containers et les prévisions pour 2024 vont jusque 200 millions et au-delà. Le transport sur rail jouera également un rôle important pour rentrer et sortir les containers du port.

Grâce à cette évolution, le besoin d’avoir un système qui est capable de scanner un container en peu de temps avec une précision correcte augmente tous les jours. Les neutrons sont particulièrement appropriés pour cette application et vont y trouver leur place.

Exemple:

Un court pulse de neutrons d’une source qui aura la longueur d’un container (20 ou 40 pieds) provoque des interactions gamma-métriques du contenu du container. Le container se déplace avec une vitesse de 25 km/h. Le spectre des gammas qui est décalé dans le temps jusque 2 secondes donnera ensuite un indice sur son contenu (empreinte digitale « Fingerprint »).

ContainerProbe-rail-portal-animated

S’il y a un doute sur le contenu d’un container, celui-ci sera alors dévié sur une aire de quarantaine où il devra être mesuré plus précisément. Des nuclides peuvent être détectés par contre directement.

CP-portal-deploy-2